Comment choisir une armoire forte ?

Les cambrioleurs d’aujourd’hui sont de plus en plus ingénieux. Ils arrivent souvent à pirater les dispositifs de sécurité même les plus sophistiqués. Face à cette situation, il est judicieux de conserver vos objets de valeur dans une armoire forte. Cet équipement permet de mettre vos objets de valeur à l’abri du vol et de l’incendie. Mais avant de faire un achat, il faut savoir qu’une armoire forte est disponible dans de nombreux modèles. Alors, comment choisir une armoire forte ?

Choix d’une armoire forte : pour quel type d’usage ?

L’armoire forte est l’une des catégories des coffres-forts. Comme son nom le suggère, elle prend la forme d’une armoire. Le choix de cet équipement dépend du type de l’usage. Certes, elle est conçue pour mettre à l’abri ses objets de valeur, mais elles sont chacune leurs spécificités.

Si vous êtes un chasseur, vous avez certainement besoin d’un endroit sûr pour ranger vos fusils ou vos armes à feu. Aussi, vous devez choisir une armoire forte pour fusil. Et si vous voulez protéger vos objets de valeur de l’incendie, vous devez dans ce cas investir dans une armoire forte ignifuge. Celle-ci est spécialement conçue pour résister aux flammes. Grâce à ce modèle, vous pouvez protéger même vos documents importants du feu.

Quelques critères de choix d’une armoire forte

Pour acheter une armoire forte, il faut tenir compte des points suivants :

Le volume de l’armoire forte

Chaque armoire forte a sa capacité de stockage. Aussi, avant d’investir dans cet équipement, il faut que vous définissiez à l’avance la quantité des objets que vous souhaitez y conserver. Cela vous permet de choisir le volume de coffre-fort qui répond à vos besoins.

La qualité de l’armoire forte

Ce modèle de coffre-fort doit être certifié par des normes spécifiques pour garantir sa qualité et sa résistance aux effractions. En ce qui concerne la protection contre le vol, sachez qu’il existe deux types de normes qui justifient cette qualité en l’occurrence les normes EN 1143-1 et EN 14450. En outre, assurez-vous que votre armoire forte dispose d’une serrure très résistante. Pour vous donner une idée, choisissez celui qui dispose du label A2P.

La marque de l’armoire forte

Enfin et non le moindre, la marque de votre armoire forte. C’est un gage de qualité, car la fiabilité d’un produit dépend grandement du savoir-faire de son fabricant. Alors, il est recommandé d’investir dans une armoire forte originale, modèle issu d’une enseigne reconnu dans la fabrication des coffres-forts.

Sécurité : des détecteurs de mouvements adoptés par la ville d’Houdain

Il est important pour les habitants d’une ville de se sentir en sécurité chez eux, et à Houdain, les plaintes sont émises quasiment en continu par ceux qui y vivent. Leur principal souci concerne le fait que la ville n’est pas bien éclairée le soir, ce qui leur apporte un sentiment d’insécurité.

Dans le noir entre 1h et 5h du matin

Comme toute commune, celle de Houdain doit faire en sorte de gérer ses avoirs pour faire le maximum d’économies, notamment sur le plan de l’énergie. Aussi, il a été décidé dans la ville que les éclairages dans la rue seraient éteints entre 1h et 5h du matin. Certains habitants ont mentionné que cette situation leur convenait, et que de toute façon, dans cette tranche horaire, ils dorment, ce qui fait que cela n’a pas trop d’incidence dans leur vie quotidienne.

Cependant, il y a ceux qui sont actifs dans cette portion de temps ; d’un côté, nous avons ceux qui rentrent tard, et de l’autre, nous avons ceux qui commencent leur journée assez tôt, comme les boulangers qui peuvent se rendre à leur lieu de travail à 3h du matin. Pour ces personnes, l’absence d’éclairage dans la rue est réellement problématique, et beaucoup affirment se sentir dans une insécurité totale quand ils doivent être dehors la nuit.

La mise en place de détecteurs de mouvement

Suite aux complaintes des habitants de la ville de Houdain concernant les soucis de sécurité, la commune a décidé de mettre en place des détecteurs de mouvement un peu partout afin d’éviter les déplacements suspects. Pour les personnes qui craignent qu’on s’approche de leur maison la nuit pour un cambriolage, ces détecteurs peuvent contribuer à grandement améliorer la sécurité. En outre, certains ont mentionné que depuis la présence des détecteurs de mouvement, il y a de moins en moins de gens qui trainent près de chez eux la nuit.

Pour d’autres, cela ne change pas grand-chose, car ils sont toujours dans le noir quand ils ont besoin de lumière. Entre autres, pour certaines personnes, il s’agit plus d’un problème pratique, dans la mesure où le soir, il fait tellement noir qu’ils ont du mal à trouver le trou de leur serrure. Ainsi, pour ces personnes, se déplacer avec une lampe-torche passé une certaine heure est devenu une obligation.

Que pourrait faire la ville de Houdain ?

Il est possible de concilier un éclairage nocturne et des économies d’énergie, et cela en ne s’aidant de rien d’autres que des détecteurs de mouvements. Dans plusieurs villes dans le monde, il se trouve des lumières urbaines qui s’allument dès lors que du mouvement est détecté.

Cela permettrait de n’activer les lumières que lorsqu’elles sont nécessaires, et des économies intéressantes sur le plan des énergies serait donc possible. Si c’est une alternative intéressante, celle-ci n’est pas parfaite, car elle n’empêche que partiellement les risques d’agression le soir. En outre, des personnes ont mentionné des cas où des malfaiteurs restaient positionnés dans l’ombre à proximité des lampadaires, qui ne s’activent que quand quelqu’un passe.

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée interconnectable filaire ?

Au cas où vous l’oublieriez, un incendie peut arriver à tout moment si vous n’êtes pas assez attentif. C’est pour cela que l’utilisation d’un détecteur de fumée interconnectable filaire peut être importante. Si vous avez besoin de plus d’informations sur cet accessoire, vous pourriez vous référer à cet article.

Généralités concernant ce genre de détecteur de fumée

Appelé aussi détecteur de fumée interactif, un modèle interconnectable filaire fonctionne en analysant l’air dans la pièce où vous l’installerez. En effet, il vous enverra des signaux une fois que la fumée dans la salle atteint un certain degré. Notez qu’un seul détecteur émettra un message aux autres détecteurs de fumée grâce à leurs liaisons filaires.

Notez que ce genre de détecteur de fumée n’aura aucun mal à s’adapter avec les autres détecteurs que vous posséderez à la maison. C’est ce qui le différencie le plus d’un modèle indépendant. Mais cette faculté lui permettra aussi de garantir la sécurité de votre habitation.

Quels avantages et inconvénients pour votre détecteur ?

Comme tout accessoire qui se doit d’être, un détecteur de fumée interconnectable filaire présente des avantages intéressants, mais aussi un ou plusieurs inconvénients. En effet, cet équipement possède par exemple l’avantage de prévenir plusieurs personnes en même temps au cas où un incendie commencerait à se manifester chez vous. Cela est dû au fait que tous les occupants de la maison pourront entendre l’amorçage d’une simple alerte vu que tous les détecteurs feront du bruit. Notez aussi que ce type de détecteur reste facile à installer malgré le fait qu’il dispose de plusieurs fils que vous devriez brancher l’un après l’autre.

Le seul inconvénient avec cet appareil réside sur le fait que tous les modèles qui vous seront proposés ne seront pas toujours aussi efficaces que vous le pensez. En effet, on n’est jamais à l’abri de contrefaçons quand il s’agit de vente d’appareil de sécurité.

Comment fonctionne un tel équipement ?

Contrairement à un modèle radio, le détecteur de fumée interactive filaire est relié avec d’autres détecteurs de même type grâce à un câble bi-conducteurs avec une section assez faible. Ainsi, les sirènes de toutes les alarmes retentiront même si c’est l’un d’entre eux qui détecte le danger. C’est pour cette raison que ce genre d’installation est de plus en plus recommandé dans un bâtiment à plusieurs étages. Comme cela, les personnes installées au rez-de-chaussée seront aussi averties si jamais un incendie commence à se manifester au dernier étage. Notez que vous pourriez faire passer un câble dans deux conducteurs si vous le voulez.

Pour conclure, sachez qu’un détecteur de fumée interconnectable peut facilement trouver sa place dans tous les endroits de la maison que ce soit dans la salle à manger la cuisine ainsi que dans le salon. Notez aussi que la majorité des modèles sur le marché ont même obtenu la certification CE ou EN 14604.

Le détecteur de mouvement infrarouge

Vous vous souciez tant de la sécurité de votre habitation ? Comme tous les autres ménages, investissez dans un dispositif de sécurité fiable. Vous pouvez augmenter le niveau de protection de votre résidence contre les effractions en équipant votre système de sécurité par un détecteur de mouvement infrarouge. Cet équipement peut compléter votre système d’alarme. Dans cet article, nous allons voir tout ce qu’il faut savoir sur le détecteur de mouvement infrarouge.

Détecteur de mouvement infrarouge : de quoi s’agit-il exactement ?

On l’appelle ainsi puisqu’il est muni d’un capteur de mouvement infrarouge. Ce dernier capte la chaleur émanant des êtres mammifères. Et comme la chaleur produite par des êtres humains produit des infrarouges, le capteur peut de ce fait détecter la présence d’intrus.

L’appareil est composé d’une centrale électronique, d’un capteur thermique, d’un système d’éclairage, d’une caméra vidéo, etc. La centrale analyse le signal émis par le capteur puis déclenche le système de sécurité en fonction du danger. Si une source de chaleur se déplace d’un endroit surveillé vers un lieu non détecté ou inversement, le dispositif de sécurité se déclenche automatiquement. Votre alarme maison avertit instantanément les sociétés de télésurveillance.

Zoom sur l’installation du détecteur de mouvement infrarouge

Pour que ce système de sécurité fonctionne comme il faut, l’installation du détecteur de mouvement doit être réalisée selon les règles de l’art. Ainsi, vous devez bien choisir son emplacement. Pour que votre détecteur détecte tout mouvement susceptible de nuire à la sécurité de votre maison, il faut qu’il se place dans un endroit sûr. Celui-ci fonctionne de la même manière qu’une caméra vidéo, aussi il doit visualiser toutes les zones sur lequel on souhaite surveiller. Pour cela, il est recommandé d’installer votre détecteur de mouvement infrarouge en hauteur de la zone à détecter. Ne le fixez pas derrière un objet qui pourrait gêner la « vision ».

Étant un équipement sans fil, il pourrait avoir un problème de portée. Il est alors recommandé d’installer le détecteur de mouvement infrarouge le plus proche possible de la centrale ou de tous les autres éléments qui composent votre système de sécurité. De plus, il nécessite une configuration. L’appareil doit être paramétré suivant la notice du fabricant. Aussi, il est conseillé de faire appel à un expert pour éviter que votre détecteur de mouvement infrarouge ne détecte pas les mouvements des animaux domestiques ou des enfants.

Il existe plusieurs types de détecteurs de mouvement infrarouge. Ainsi, vous avez intérêt à bien choisir le modèle qui conviendra le mieux à votre maison.

Une cuisine sécurisée, qu’est-ce que c’est ?

La maison regorge notamment de pièges pour les enfants comme pour les adultes. Particulièrement, la cuisine est la pièce où on compte le plus de risque d’accident domestique. Sachez qu’il est tout à fait possible d’avoir une cuisine sécurisée.

Une cuisine sécurisée pour les enfants

Les enfants aiment passer du temps avec leurs parents dans la cuisine. Ils aiment voir maman leur concocter de bons petits plats. Pour éviter tout accident, il faut alors faire attention et mettre les objets dangereux hors de leur portée. Cela concerne tous les objets pointus et les objets coupants. Faites de même avec les épices et les produits de nettoyage. Une cuisine sécurisée doit alors avoir un maximum de rangements pour ne rien laisser traîner. Et quand vous ne cuisinez pas, ne laissez pas les touts petits s’introduire seuls dans la cuisine.

Four et plaques de cuisson sécurisés

Les grands comme les petits se brûlent très facilement en cuisinant. Les plaques de cuisson vitrocéramique restent chaudes après les avoir éteintes. C’est seulement lorsque le voyant rouge à côté des boutons de commande s’éteint que les plaques ne sont plus chaudes. Dans le cas d’une table de cuisson à gaz, vous devez l’équiper de thermocouple. Il permet de couper immédiatement le gaz quand la flamme s’éteint à cause d’un courant d’air. Pour plus de sécurité, vous pouvez opter pour une table de cuisson à induction. Elle offre une sécurité anti-débordement, anti-surchauffe et une sécurité enfant.

Une cuisine sécurisée contre l’électrocution

L’eau et l’électricité ne font pas du tout bon ménage, alors que ce sont deux éléments qui sont utilisés dans la cuisine. Pour éviter de vous brûler à l’électricité, ne laissez pas les appareils près de l’évier. Évitez également d’installer les prises proches de l’espace de lavage. Faites attention avec les multiprises, ne les surcharger pas et utilisez une multiprise sécurisée. En cas de rénovation, faites toujours appel à un professionnel pour vous aider à établir une installation électrique. Faites changer les prises abîmées et faites enlever les fils dénudés.

Sol de cuisine sécurisé

La plupart des cuisines ont du carrelage comme revêtement au sol. Pendant que vous cuisinez ou lorsque vous lavez quelque chose à l’évier, il arrive que vous éclaboussiez de l’eau par terre. Et un carreau mouillé est souvent la cause de glissade et de chute. Pour y remédier, il faut appliquer du produit antidérapant. Sinon en cas de rénovation, optez pour les carreaux anti-dérapages.

Une cuisine sécurisée contre l’incendie

La cuisine est également l’une des pièces qui représente le plus de risque d’incendie. C’est pourquoi il est préférable de l’équiper d’un détecteur de fumée ou de monoxyde. Il vous préviendra du début de l’incendie et vous permettra ainsi d’éteindre rapidement le feu. Cela vous permettra de limiter les pertes et les dégâts matériels.

Comment prévenir les risques d’incendie domestique ?

Surchauffe des installations électriques défectueuses, bougies oubliées, cigarettes mal éteintes, inflammations d’objets se trouvant à proximité d’un feu ou cuisinière à gaz, etc. Une simple négligence de ces genres peut déclencher en quelques minutes un incendie aux conséquences souvent dramatiques. Avec de bons réflexes et en adoptant de comportements et des gestes simples, il est tout à fait possible de prévenir ces incendies domestiques. Dans ce billet, nous vous proposons les conseils de prévention à suivre à la lettre !

Restez toujours sur vos gardes quand vous cuisinez !

Lorsque vous cuisinez, s’absenter ne serait-ce qu’une minute peut engendrer des menaces d’incendie. S’il y a donc une chose que vous devez éviter par-dessus tout, c’est de laisser vos casseroles, poêles avec de l’huile sur le feu et sans surveillance. À chaque fois que vous vous absentez, tâchez ainsi d’éteindre tous vos brûleurs. Aussi, par mesure, ne mettez jamais des produits inflammables à proximité de toute source de chaleur.

Restez prudent avec les bougies lampes à huile et éclairages à flamme nue

Logiquement, pour empêcher tout objet de tomber sur la flamme ou pour éviter que celle-ci tombe, il est nécessaire de la couvrir avec une cage métallique. Avant de quitter également cette pièce, ne serait-ce que quelques secondes, il est très recommandé d’éteindre la flamme. Mieux vaut l’éteindre et le rallumer à votre retour.

Tenez les allumettes et briquets hors de la portée des enfants

Les enfants ne devraient pas être autorisés à accéder à des briquets ou des allumettes, en y jouent, ils peuvent causer des incendies et en être ensuite victime. De ce fait, gardez toujours les briquets et les allumettes enfermés.

Restez prudent lors de vos barbecues sur une terrasse en bois

Comme dit l’adage ‘’Prudence est mère de sûreté’’, il serait ainsi conseillé de rester très prudent lorsque vous utilisez un grill sur votre terrasse en bois. En réalité, les terrasses sont très inflammables. Aussi, restez toujours présent à côté du grill tout au long de la cuisson. L’idéal étant de toujours disposer d’un extincteur à portée de main.

Équipez votre habitation d’un détecteur d’incendie

Pouvant s’exposer à un incendie domestique à tout moment, chaque logement devra être équipé d’au moins un détecteur de fumée. Sachant que dans la grande majorité des cas, l’incendie s’est déclenché la nuit durant le sommeil des particuliers. Il est donc plus qu’indispensable d’installer un détecteur de fumée pouvant vous réveiller avant l’inhalation des fumées. En effet, dans un immeuble, chaque étape doit être équipée d’un détecteur de fumée, chacun d’eux doit de préférence être placé à proximité des chambres. Aussi, vérifiez que vos détecteurs de fumée soient conformes à la norme NF-EN 14 604.

Caméra de vidéosurveillance : pour dissuader les cambrioleurs, mais pas que…

Ce n’est pas un pur hasard si bon nombre de particuliers ont décidé d’investir dans une caméra de surveillance. Le dispositif présente plusieurs avantages incontestables. Dans ce post, parlons de ces avantages.

La caméra de surveillance : la solution idéale pour décourager les malfrats

Etre filmés pendant le cambriolage ? C’est prendre trop de risque pour la plupart des cambrioleurs. On ne le répète pas jamais assez, ces derniers ciblent davantage les maisons non sécurisées. La présence d’une caméra de surveillance peut ainsi les dissuader. A préciser que le simple fait de mentionner que votre maison est équipée d’un système de vidéosurveillance peut décourager les cambrioleurs, même les plus audacieux.

Pour que votre caméra de surveillance puisse jouer son rôle de dissuasion, vous devez le disposer à un endroit stratégique. Bien entendu, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il est hors de question de dissimuler le dispositif. Celui-ci doit être mis en évidence. A l’extérieur par exemple, l’idéal serait de le placer en hauteur sur la façade de la maison.

La caméra de surveillance « agir plutôt que subir »

C’est évident : avec une caméra de surveillance, vous pouvez contrôler efficacement ce qu’il se passe chez vous et autour de votre propriété. Grâce aux détecteurs de mouvements et autres capteurs, le dispositif vous permet de déceler les anomalies ou évènements inhabituels, pouvant porter préjudice à votre sécurité. Etant donné qu’il vous est possible d’accéder à votre système à tout moment (et ce, même si vous n’êtes pas chez vous), vous pouvez toujours agir immédiatement, donc à temps. Vous pouvez par exemple alerter les autorités, etc. Eh oui, vous pouvez agir avant que le problème ne se produise.

Dans le cas où votre caméra de surveillance est liée à un système d’alarme, vous verrez, sa présence fera toute la différence !

La caméra de surveillance pour disposer d’une grande quantité d’images

En investissant dans une caméra de surveillance, vous pouvez stocker facilement une grande quantité d’image. L’évolution technologique fait qu’aujourd’hui, vous n’avez plus à vous soucier des supports physiques d’enregistrement (les images sont sauvegardées directement dans des disques durs). Et puisque la qualité d’image est excellente, reconnaître les personnes sur les enregistrements est un jeu d’enfant désormais. Cela reste indispensable en cas d’effraction. En effet, en permettant d’identifier plus facilement les auteurs de l’acte, les enregistrements seront d’une grande aide aux enquêteurs.

Enfin, dans le cas d’un cambriolage sans effraction, l’enregistrement du vol constituera une preuve solide et permet à la victime d’être indemnisée par sa compagnie d’assurance.

Comment bien choisir sa caméra de surveillance ?

Des centaines de famille s’équipent désormais d’une caméra de surveillance pour justement surveiller leur résidence. Et pour cause, elle offre les garanties nécessaires notamment sur la sécurité de votre propriété en votre absence. Pour ce faire, elle dispose d’un matériel capable d’enregistrer et de transmettre des images vidéo. Autrement dit, son installation vous autorise à garder un œil constant sur les activités aux alentours de votre logis. C’est la raison pour laquelle, elle est autant prisée par les particuliers que les professionnels. Mais avant de foncer tête baissée dans l’achat de cet équipement, voici tout ce qu’il faut savoir à son sujet et sur le choix que vous devez d’abord faire.

Une caméra avec ou sans fil?

En principe, il existe deux types de caméra de surveillance. Le modèle filaire, comme son nom l’indique, transmet les images à l’aide de câble électrique. Si vous cherchez la solution la plus fiable, on vous recommande ce modèle-ci. En effet, cette liaison par câble permet d’envoyer les informations sans interférences et même sur de très longues distances. Le problème se pose juste au niveau de son installation puisqu’elle exige de grands travaux de câblage. Par conséquent, il est conseillé de faire intervenir un professionnel pour bien réussir l’opération. Aussi, une caméra filaire coûte plus chère que le modèle sans fil.

D’autre part, le modèle sans fil utilise une connexion Wi-fi et possède une portée de près de 100 mètres. La caméra est alimentée par l’électricité, mais continue de marcher même en cas de coupure de courant. En l’absence de fil, l’installation se fait plus facilement et vous évite le désagrément d’un réseau filaire dans la maison. D’après ce qui précède, les caméras sans fil sont moins fiables, mais également dotées d’une qualité d’image moindre. Toutefois, elles sont très abordables à l’achat et conviennent parfaitement aux familles avec de faibles revenus.

Caméra intérieure ou extérieure?

Cette question d’installation a son importance parce que l’efficacité même du système en dépend. Si vous souhaitez poser une caméra à l’extérieur, optez pour un modèle étanche. N’oubliez pas que dehors, elle doit faire face aux aléas climatiques, à savoir, le vent, la pluie voire même la poussière. Il faut donc un modèle capable de résister aux intempéries. Et pour pouvoir fonctionner de jour comme de nuit, munissez-vous d’une caméra infrarouge. Idéale tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, elle possède une vision nocturne apte à filmer même la nuit.

Il existe différents types de caméra de surveillance. Il y a le modèle IP ou numérique et celui analogique. Très pratique, la caméra IP permet de visionner les images à distance et en direct via un ordinateur ou un Smartphone. Vous avez aussi le choix entre une caméra mobile ou bien fixe. En tout cas, le choix est très vaste et dépend uniquement de son usage et bien entendu de votre budget.

comment demonter un coffre de volet roulant

Comme tous les autres équipements, le volet roulant peut tomber en panne. Il se peut que certaines de ses lames soient abîmées ou son mécanisme fonctionne plus, soit il ne remonte plus ou il ne descend plus ou inversement il descend automatiquement. Face à ce désagrément, vous devez absolument démonter votre volet pour réparer les anomalies ou le remplacer contre un autre modèle. Et, cette opération doit être réalisée selon les règles de l’art pour ne pas aggraver la situation. Pour vous aider, nous allons voir ensemble comment demonter un coffre de volet roulant.

Commencez par la préparation

On sait que tous les volets ne sont pas identiques. Il y a par exemple des volets extérieurs et des volets encastrés. Évidemment, le démontage de ces équipements est également différent. C’est important alors de définir le type de store dont vous possédez. Ensuite, assurez-vous d’être en possession de bons outils pour mener bien la mission jusqu’à son terme. Cela vous évite également de perdre du temps et de concentration. Pour vous aider, voici une liste non exhaustive des matériels nécessaires pour démonter efficacement un coffre de volet roulant : un tournevis adapté, une échelle, des ciseaux de menuiserie, un marteau. Selon votre projet, il se peut que vous deviez investir dans une nouvelle sangle.

Comment démonter un coffre de volet roulant encastré ?

Si votre volet roulant est de type encastrable, voici en gros comment démonte son coffre. En premier lieu, vous devez identifier la caisse ainsi que son ouverture. En général, celle-ci se situe sur la partie basse de la maçonnerie. Si vous la repérez, ôtez son couvercle pour vous permettre d’enlever le volet. Si par hasard vous rencontrez un caisson enduit ou tapissé, vous devez encore dévisser les vis se trouvant sous l’habillage.

Ensuite, démontez la sangle. Pour le démonter, vous devez laisser totalement retomber le tablier puis dévissez les fixations des lames sur le tube. Tournez le tube pour que la sangle puisse se détacher de son logis.

Place maintenant au démontage des lames. Pour ce faire, mettez le tablier en position descendue. Puis, faites un mouvement de bas en haut à l’intérieur du caisson pour qu’il se démonte après.

Démontage d’un coffre de volet roulant extérieur

Ce modèle dispose d’un profil assez encombrant. C’est pourquoi il doit être fixé en extérieur au dessus de la maçonnerie. Grâce à ce mode de fixation, l’ouverture du caisson se montre beaucoup plus facile à faire par rapport au modèle encastré. Le démontage du coffre de volets roulants extérieur est quasiment identique avec celui des volets roulants encastrés. Pour commencer, vous devez identifier sur le caisson les vis qui tiennent le couvercle d’ouverture dudit caisson. Dévissez puis ouvrez le couvercle.

La suite du montage est maintenant identique à celle du volet encastré, et ce, jusqu’au démontage du tablier. Quand vous arrivez au moment de démontage des lames, sachez seulement que le modèle extérieur se démonte du haut vers l’extérieur si le volet encastré se fait du bas vers le haut.

Diagnostic zones à risques et points sensibles

Afin d’optimiser la protection de son habitation, il est avant tout incontournable de diagnostiquer les zones à risques et les points sensibles. Portes, fenêtre, volets, véranda, constituent ainsi des points de passage très privilégié par les cambrioleurs. En tant que zones stratégiques, ces derniers méritent donc d’être placés sous haute protection. Sur ce point, vous avez d’innombrables possibilités. Découvrez les détails dans ce billet !

Soit mettre en avant une protection périmétrique…

Comme sa dénomination le laisse entendre, une protection périmétrique consiste à protéger un périmètre et non un espace tout entier. Pour ce type de protection, seules les issues sélectionnées de votre maison bénéficient donc d’une protection.

Avec une protection périmétrique, l’idée est ainsi de créer un périmètre d’alarme autour de vous. En réalité, plusieurs contacts magnétiques qui activeront le système d’alarme en cas d’intrusion seront placés sur les portes et fenêtre ou également les fenêtres du rez-de-chaussée. Vous l’aurez compris, l’objectif d’un tel dispositif étant donc de déclencher une alarme le plus rapidement possible afin d’embarrasser le cambrioleur et de l’encourager à abandonner son acte et de prendre la fuite.

Et pourquoi pas une protection totale ?

La protection totale, quant à elle, consiste en même temps à sécuriser des issues ainsi que des zones biens déterminés. Combinant à la fois une protection périmétrique, c’est-à-dire des portes, des fenêtres, des volets, et une protection volumétrique, qui comme son nom l’indique, surveille un volume, une zone précise selon l’angle et la hauteur à l’aide des capteurs infrarouge et l’énergie thermique. Comme dit précédemment, une protection périmétrique ou un système périmétrique de surveillance détecte les intrusions sur un périmètre défini, notamment, une ouverture de porte, de fenêtre.

En somme, le système de protection totale est donc un système destiné à rendre très complexe l’accès d’un individu malveillant dans une habitation. Pour celui-ci, l’essentiel est d’utiliser en même temps détection d’intrusion et vidéo-surveillance et faire en sorte que ceux-ci dialoguer entre eux afin de donner des informations pertinentes.

La protection partielle : une solution pratique et économique

Enfin, la protection partielle est destinée pour les maisons à étage. Ainsi, le rez-de-chaussée sera protégé de façon totale, autrement dit, des détecteurs d’intrusion et des systèmes de surveillance seront combinés. Et l’étage bénéficiera d’une protection périmétrique, c’est-à-dire, seules les issues déterminées (ouverture porte, fenêtre, etc) seront équipé d’un détecteur d’intrusion.