Comment choisir une armoire forte ?

Les cambrioleurs d’aujourd’hui sont de plus en plus ingénieux. Ils arrivent souvent à pirater les dispositifs de sécurité même les plus sophistiqués. Face à cette situation, il est judicieux de conserver vos objets de valeur dans une armoire forte. Cet équipement permet de mettre vos objets de valeur à l’abri du vol et de l’incendie. Mais avant de faire un achat, il faut savoir qu’une armoire forte est disponible dans de nombreux modèles. Alors, comment choisir une armoire forte ?

Choix d’une armoire forte : pour quel type d’usage ?

L’armoire forte est l’une des catégories des coffres-forts. Comme son nom le suggère, elle prend la forme d’une armoire. Le choix de cet équipement dépend du type de l’usage. Certes, elle est conçue pour mettre à l’abri ses objets de valeur, mais elles sont chacune leurs spécificités.

Si vous êtes un chasseur, vous avez certainement besoin d’un endroit sûr pour ranger vos fusils ou vos armes à feu. Aussi, vous devez choisir une armoire forte pour fusil. Et si vous voulez protéger vos objets de valeur de l’incendie, vous devez dans ce cas investir dans une armoire forte ignifuge. Celle-ci est spécialement conçue pour résister aux flammes. Grâce à ce modèle, vous pouvez protéger même vos documents importants du feu.

Quelques critères de choix d’une armoire forte

Pour acheter une armoire forte, il faut tenir compte des points suivants :

Le volume de l’armoire forte

Chaque armoire forte a sa capacité de stockage. Aussi, avant d’investir dans cet équipement, il faut que vous définissiez à l’avance la quantité des objets que vous souhaitez y conserver. Cela vous permet de choisir le volume de coffre-fort qui répond à vos besoins.

La qualité de l’armoire forte

Ce modèle de coffre-fort doit être certifié par des normes spécifiques pour garantir sa qualité et sa résistance aux effractions. En ce qui concerne la protection contre le vol, sachez qu’il existe deux types de normes qui justifient cette qualité en l’occurrence les normes EN 1143-1 et EN 14450. En outre, assurez-vous que votre armoire forte dispose d’une serrure très résistante. Pour vous donner une idée, choisissez celui qui dispose du label A2P.

La marque de l’armoire forte

Enfin et non le moindre, la marque de votre armoire forte. C’est un gage de qualité, car la fiabilité d’un produit dépend grandement du savoir-faire de son fabricant. Alors, il est recommandé d’investir dans une armoire forte originale, modèle issu d’une enseigne reconnu dans la fabrication des coffres-forts.

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée interconnectable filaire ?

Au cas où vous l’oublieriez, un incendie peut arriver à tout moment si vous n’êtes pas assez attentif. C’est pour cela que l’utilisation d’un détecteur de fumée interconnectable filaire peut être importante. Si vous avez besoin de plus d’informations sur cet accessoire, vous pourriez vous référer à cet article.

Généralités concernant ce genre de détecteur de fumée

Appelé aussi détecteur de fumée interactif, un modèle interconnectable filaire fonctionne en analysant l’air dans la pièce où vous l’installerez. En effet, il vous enverra des signaux une fois que la fumée dans la salle atteint un certain degré. Notez qu’un seul détecteur émettra un message aux autres détecteurs de fumée grâce à leurs liaisons filaires.

Notez que ce genre de détecteur de fumée n’aura aucun mal à s’adapter avec les autres détecteurs que vous posséderez à la maison. C’est ce qui le différencie le plus d’un modèle indépendant. Mais cette faculté lui permettra aussi de garantir la sécurité de votre habitation.

Quels avantages et inconvénients pour votre détecteur ?

Comme tout accessoire qui se doit d’être, un détecteur de fumée interconnectable filaire présente des avantages intéressants, mais aussi un ou plusieurs inconvénients. En effet, cet équipement possède par exemple l’avantage de prévenir plusieurs personnes en même temps au cas où un incendie commencerait à se manifester chez vous. Cela est dû au fait que tous les occupants de la maison pourront entendre l’amorçage d’une simple alerte vu que tous les détecteurs feront du bruit. Notez aussi que ce type de détecteur reste facile à installer malgré le fait qu’il dispose de plusieurs fils que vous devriez brancher l’un après l’autre.

Le seul inconvénient avec cet appareil réside sur le fait que tous les modèles qui vous seront proposés ne seront pas toujours aussi efficaces que vous le pensez. En effet, on n’est jamais à l’abri de contrefaçons quand il s’agit de vente d’appareil de sécurité.

Comment fonctionne un tel équipement ?

Contrairement à un modèle radio, le détecteur de fumée interactive filaire est relié avec d’autres détecteurs de même type grâce à un câble bi-conducteurs avec une section assez faible. Ainsi, les sirènes de toutes les alarmes retentiront même si c’est l’un d’entre eux qui détecte le danger. C’est pour cette raison que ce genre d’installation est de plus en plus recommandé dans un bâtiment à plusieurs étages. Comme cela, les personnes installées au rez-de-chaussée seront aussi averties si jamais un incendie commence à se manifester au dernier étage. Notez que vous pourriez faire passer un câble dans deux conducteurs si vous le voulez.

Pour conclure, sachez qu’un détecteur de fumée interconnectable peut facilement trouver sa place dans tous les endroits de la maison que ce soit dans la salle à manger la cuisine ainsi que dans le salon. Notez aussi que la majorité des modèles sur le marché ont même obtenu la certification CE ou EN 14604.

Le détecteur de mouvement infrarouge

Vous vous souciez tant de la sécurité de votre habitation ? Comme tous les autres ménages, investissez dans un dispositif de sécurité fiable. Vous pouvez augmenter le niveau de protection de votre résidence contre les effractions en équipant votre système de sécurité par un détecteur de mouvement infrarouge. Cet équipement peut compléter votre système d’alarme. Dans cet article, nous allons voir tout ce qu’il faut savoir sur le détecteur de mouvement infrarouge.

Détecteur de mouvement infrarouge : de quoi s’agit-il exactement ?

On l’appelle ainsi puisqu’il est muni d’un capteur de mouvement infrarouge. Ce dernier capte la chaleur émanant des êtres mammifères. Et comme la chaleur produite par des êtres humains produit des infrarouges, le capteur peut de ce fait détecter la présence d’intrus.

L’appareil est composé d’une centrale électronique, d’un capteur thermique, d’un système d’éclairage, d’une caméra vidéo, etc. La centrale analyse le signal émis par le capteur puis déclenche le système de sécurité en fonction du danger. Si une source de chaleur se déplace d’un endroit surveillé vers un lieu non détecté ou inversement, le dispositif de sécurité se déclenche automatiquement. Votre alarme maison avertit instantanément les sociétés de télésurveillance.

Zoom sur l’installation du détecteur de mouvement infrarouge

Pour que ce système de sécurité fonctionne comme il faut, l’installation du détecteur de mouvement doit être réalisée selon les règles de l’art. Ainsi, vous devez bien choisir son emplacement. Pour que votre détecteur détecte tout mouvement susceptible de nuire à la sécurité de votre maison, il faut qu’il se place dans un endroit sûr. Celui-ci fonctionne de la même manière qu’une caméra vidéo, aussi il doit visualiser toutes les zones sur lequel on souhaite surveiller. Pour cela, il est recommandé d’installer votre détecteur de mouvement infrarouge en hauteur de la zone à détecter. Ne le fixez pas derrière un objet qui pourrait gêner la « vision ».

Étant un équipement sans fil, il pourrait avoir un problème de portée. Il est alors recommandé d’installer le détecteur de mouvement infrarouge le plus proche possible de la centrale ou de tous les autres éléments qui composent votre système de sécurité. De plus, il nécessite une configuration. L’appareil doit être paramétré suivant la notice du fabricant. Aussi, il est conseillé de faire appel à un expert pour éviter que votre détecteur de mouvement infrarouge ne détecte pas les mouvements des animaux domestiques ou des enfants.

Il existe plusieurs types de détecteurs de mouvement infrarouge. Ainsi, vous avez intérêt à bien choisir le modèle qui conviendra le mieux à votre maison.

Diagnostic zones à risques et points sensibles

Afin d’optimiser la protection de son habitation, il est avant tout incontournable de diagnostiquer les zones à risques et les points sensibles. Portes, fenêtre, volets, véranda, constituent ainsi des points de passage très privilégié par les cambrioleurs. En tant que zones stratégiques, ces derniers méritent donc d’être placés sous haute protection. Sur ce point, vous avez d’innombrables possibilités. Découvrez les détails dans ce billet !

Soit mettre en avant une protection périmétrique…

Comme sa dénomination le laisse entendre, une protection périmétrique consiste à protéger un périmètre et non un espace tout entier. Pour ce type de protection, seules les issues sélectionnées de votre maison bénéficient donc d’une protection.

Avec une protection périmétrique, l’idée est ainsi de créer un périmètre d’alarme autour de vous. En réalité, plusieurs contacts magnétiques qui activeront le système d’alarme en cas d’intrusion seront placés sur les portes et fenêtre ou également les fenêtres du rez-de-chaussée. Vous l’aurez compris, l’objectif d’un tel dispositif étant donc de déclencher une alarme le plus rapidement possible afin d’embarrasser le cambrioleur et de l’encourager à abandonner son acte et de prendre la fuite.

Et pourquoi pas une protection totale ?

La protection totale, quant à elle, consiste en même temps à sécuriser des issues ainsi que des zones biens déterminés. Combinant à la fois une protection périmétrique, c’est-à-dire des portes, des fenêtres, des volets, et une protection volumétrique, qui comme son nom l’indique, surveille un volume, une zone précise selon l’angle et la hauteur à l’aide des capteurs infrarouge et l’énergie thermique. Comme dit précédemment, une protection périmétrique ou un système périmétrique de surveillance détecte les intrusions sur un périmètre défini, notamment, une ouverture de porte, de fenêtre.

En somme, le système de protection totale est donc un système destiné à rendre très complexe l’accès d’un individu malveillant dans une habitation. Pour celui-ci, l’essentiel est d’utiliser en même temps détection d’intrusion et vidéo-surveillance et faire en sorte que ceux-ci dialoguer entre eux afin de donner des informations pertinentes.

La protection partielle : une solution pratique et économique

Enfin, la protection partielle est destinée pour les maisons à étage. Ainsi, le rez-de-chaussée sera protégé de façon totale, autrement dit, des détecteurs d’intrusion et des systèmes de surveillance seront combinés. Et l’étage bénéficiera d’une protection périmétrique, c’est-à-dire, seules les issues déterminées (ouverture porte, fenêtre, etc) seront équipé d’un détecteur d’intrusion.

comment installer alarme maison sans fil

S’équiper d’une alarme maison est vitale pour la sécurisation d’un habitat. Design et pratique, l’alarme maison sans fil vous évite les embrouilles en termes d’installation. Dans cette rubrique, apprenez comment installer convenablement une alarme maison sans fil.

Préparez les éléments essentiels d’une alarme maison

Que vous ayez choisi pour le modèle d’alarme maison sans fil ou filaire, tous deux sont composés essentiellement de : centrale d’alarme, détecteurs et de sirène d’alarme.

Posez la centrale

La centrale d’alarme joue un rôle essentiel chez un système d’alarme. Fonctionnant tel un cerveau, ce dispositif reçoit les informations transmises par le détecteur en cas d’intrusion. Une fois qu’elle aura traité les informations, la centrale d’alarme fera le nécessaire pour activer la sirène d’alarme. Pour cela, son installation est vitale. Installez-la dans un endroit dégagé, à au moins 60 cm du sol. Puisqu’elle dispose d’un transmetteur téléphonique, nous la placerons donc à côté d’une prise téléphonique. Tracez un repère à 60 cm du sol, puis placez le boîtier contre le mur. Marquez ensuite les points de fixation au crayon. Une fois que vous aurez fini le marquage, enlevez l’appareil puis percez le mur où se trouve les fixations. Engagez ensuite les chevilles dans les trous de fixation. Pour rappel, il est toujours important d’utiliser des chevilles adaptées à vos murs. A l’intérieure du boîtier se trouve un logement pour accueillir une câble téléphonique. Introduisez ce câble puis vissez le boîtier au mur. Assurez-vous que le boîtier contient déjà une pile. Refermez maintenant le capot, puis branchez enfin la prise téléphonique. Vous avez terminé de poser la centrale.

Installez les détecteurs

Comme leurs noms l’indiquent, les détecteurs visent à déceler une présence suspecte ou anormale. En cas d’intrusion, ces dispositifs préviennent la centrale d’alarme qui fera le nécessaire pour alerter la sirène d’alarme.

a) Posez les détecteurs d’ouverture

Pour éviter le sabotage, il est conseillé d’installer les détecteurs d’ouverture à l’intérieure du logement. De préférence sur chaque porte ou fenêtre. Sur le dormant de la porte, fixez la partie électronique du détecteur d’ouverture. Quant à l’aimant de détection, fixez-la sur l’ouvrant de la porte. Assurez-vous à ce que ces deux éléments soient distancés de 10 mm tout au plus. Refermez ensuite le boîtier du détecteur puis le porte aimant. Pour le tester, ouvrez la porte. Quand la partie électronique s’allume, c’est parfait. Pour rappel, au cas où vos fenêtres seraient conçus en PVC, il n’est pas nécessaires de les percez. Collez un adhésif sur le dos détecteurs puis fixez.

b) Posez les détecteurs de mouvement

Mise à part les détecteurs d’ouverture, il ya aussi les détecteurs de mouvement. Utilisant l’infrarouge, ce dispositif vise à détecter aussi bien les volumes que les ombres. De ce fait, pour éviter le dérangement intempestif, évitez de l’installer à proximité des sources de chaleur comme. Evitez aussi de l’exposer à proximité d’une fenêtre. Enfin, évitez de placer tout objet dans son champ de vision (télévision, armoire ou aquarium).

Installez les sirènes d’alarmes

La sirène est responsable de l’émission d’une alarme sonore, au moment d’une intrusion. Normalement, vous devriez installer deux types de sirènes : la sirène intérieure et la sirène extérieure. Commencez par installer la sirène intérieure. Placez-la au centre d’un logement, en hauteur. Pour le cas de la sirène extérieure, installez-la en hauteur, en direction des plus proches habitations. Vous avez terminé l’installation de votre sirène d’alarmes. Ici, vous allez trouver plus d’informations sur le mode d’installation d’une alarme maison sans fil.

Quelle sirène alarme choisir ?

Une sirène va généralement de pair avec un système d’alarme. Mais surtout, c’est l’accessoire de dissuasion par excellence de celui-ci. Sa mission est simple, elle émet un son capable d’avertir toutes les personnes concernées y compris les forces de police qu’il y a une intrusion dans la zone couverte. D’un autre côté, elle permet également de décourager les malfaiteurs. Autrement dit, sa puissance sonore les force à prendre la fuite. Mais avant de vous lancer dans l’achat de ce dispositif, la question se pose de savoir: quel modèle choisir? Si vous ignorez combien il y en a, cet article va justement vous le dire.

Une sirène intérieure ou extérieure?

En règle générale, le fonctionnement d’une sirène diffère en fonction du lieu de son installation. Si elle est réservée à un usage interne, pensez à le placer en hauteur pour avoir une meilleure répercussion sonore. En revanche, évitez les emplacements pouvant étouffer le son émis comme les placards par exemple. N’hésitez pas à l’exposer sur le mur, en plus, elle s’intègre parfaitement dans le décor. Très esthétique, elle se présente sous la forme de boitier petit et assez discret. À la différence d’une sirène extérieure, le modèle intérieur a le droit de résonner pendant plus de 3min. On parle généralement de sirène intérieure lorsque celle-ci est déjà incorporée dans la centrale d’alarme.

D’autre part, la sirène alarme extérieure, appelée aussi hurleur, est soumise à certaines contraintes. Concernant sa pose justement, sachez que vous devez au préalable demander une autorisation à la mairie. Ensuite, pour prévenir des risques d’arrachement, elle doit se poser sur la façade de la maison et le plus haut possible. Qui plus est, cet emplacement en hauteur pourra facilement alerter les voisins tout en renforçant sa performance sonore. Mais attention, sa puissance sonore est réglementée et ne doit pas dépasser 105dB. Aussi, elle doit cesser d’émettre au bout de 3min. Et veillez constamment à vérifier l’installation pour empêcher que la sirène ne retentisse sans raison sous peine de causer un trouble à la tranquillité publique.

Une sirène avec ou sans flash?

Un système avec flash est sans aucun doute le plus performant, que ce soit pour un usage interne ou externe. En effet, il fait que l’appareil sonore soit à la vue de tous notamment des malfaiteurs. Un flash lumineux est d’autant plus utile la nuit pour repérer le dispositif lui-même mais aussi pour délimiter la zone d’agression.

comment cacher un coffre de volet roulant

Un coffre de volet roulant est capable de nuire au design de votre appartement au cas où vous obligeriez de cacher le coffre de votre équipement durant son installation. C’est pour cette raison que nous avons pensé à vous informer sur les méthodes à adopter pour cacher cet accessoire après la mise en place du système tout entier.

Voyons le volet roulant extérieur en premier

La construction de votre habitation est encore en cours ? Dans ce cas, réjouissez-vous, car vous aurez encore l’opportunité de décider de la forme ainsi que l’implantation du coffre de votre volet roulant extérieur. Vous pourriez par exemple prendre un modèle avec un coffre arrondi ou semi-arrondi qui se fera tout petit si vous installez votre équipement sur la façade. Vous pourriez même aller jusqu’à le placer selon les particularités de votre domaine. Notez par exemple que le toit de la maison dispose d’un rebord. Dans ce cas-là, vous n’aurez qu’à installer l’appareil juste au dessous de celui-ci pour y cacher le coffre.

Mis à part cela, plusieurs options pourront se présenter à vous au cas où vous décideriez de rénover le bâtiment. De ce fait, vous pourriez solliciter l’avis ou l’intervention d’un professionnel afin de garder la beauté de votre maison tout en gardant le coffre à l’abri des yeux des passants et de vos invités.

Et comment s’y prendre avec un volet roulant intérieur ?

Sachez que la majorité des coffres de volet roulant intérieur disposent toujours d’une trappe même s’ils ont été fabriqués avec du bois. C’est pour cela que cet accessoire prend toujours plus d’espace que prévu sur l’endroit où vous installerez le système en entier.

De ce fait, vous pourriez colorer la partie du coffre avec la même couleur que vous avez utilisée sur les murs. Cela permettra alors au coffre de se fondre dans le décor sans le couper. Utilisez aussi des rideaux ayant la même teinture ou presque que votre coffre. N’hésitez surtout pas à fixer la tringle de votre rideau au niveau du plafond. Sachez que vous risquerez de réduire l’espace de votre caisson si vous placez le rideau sur celui-ci. L’important est que l’appareil soit adapté à l’intérieur de votre maison.

Toutefois, vous pourriez aussi décorer le coffre de votre équipement pour qu’il puisse se fondre au mur. Vous pourriez par exemple utiliser des lais de rideaux bateau afin que vous puissiez cacher le coffre à tout moment. Mais vous pourriez aussi prendre des stores d’inspiration japonaise si vous le désirez. Si cela ne vous convainc toujours pas, vous n’aurez qu’à rallonger le coffre de votre volet roulant. Pour cela, il ne vous suffira qu’à y coller des caissons de mêmes dimensions que votre accessoire et les faire suivre le long du mur. N’oubliez pas que vous aurez l’opportunité de mettre des décorations selon vos envies ou vos besoins.

Comment sécuriser son magasin de jour comme de nuit ?

Il n’y a pas que les grandes maisons uniquement qui sont ciblés par les cambrioleurs. En réalité, les magasins avec vitrine donnant sur rue sont également des cibles très privilégiés par ces derniers. Dernièrement, de jour comme de nuit, vandalisme, braquage, destruction de vitrine sont devenu d’actualité. C’est justement pour y remédier à cela que dans l’article qui suit, nous vous avançons des solutions de sécurité très efficace.

Les rideaux métalliques : le parfait bouclier

Pour profiter d’une sécurité renforcée et optimale, le rideau métallique reste le meilleur rempart. À lames pleines ou micro-perforées, à grille cobra ou articulée, les rideaux ou grilles métalliques constituent une barrière efficace contre le vol, le vandalisme et toute tentative d’effraction. Une solution à la fois esthétique et résistante, équiper son magasin d’un rideau métallique est un choix plus que judicieux. Pour avoir l’esprit serein, il est fortement recommandé de renforcer également la sécurité de votre grille métallique avec une serrure de haute sûreté ou haute résistante. Et puis, de par sa résistance, robustesse et solidité, le rideau métallique est également un moyen dissuasif.

Les outils dissuasifs pour limiter les risques

Outre le rideau métallique, investir dans une alarme anti-intrusion avec capteur de bris de glace est également un moyen plus qu’efficace pour sécuriser un magasin jour et nuit. Un tel type d’alarme se met tout de suite à se retentir à partir du moment où la vitrine a été cassée. Le bruit assourdissant émis par l’alarme est ainsi un très grand risque pour les cambrioleurs qui prendront assurément tout de suite la fuite.

Selon les spécialistes, les détecteurs de mouvement ou d’ouverture constituent également de moyens de dissuasion et solution de retardement de l’action des malfaiteurs très efficace. Avec une forte chance, des cambrioleurs peuvent même être arrêtés grâce à la présence de ce dispositif de sécurité. Toutefois, si votre budget vous le permet, il vous est possible de recourir tout de suite aux services des agents de sécurité.

Privilégiez la vidéosurveillance !

Si vous êtes plutôt convaincu par la solution antivol électronique, et bien, vous pouvez toujours jeter votre dévolu sur un équipement de vidéosurveillance. Ayant fait ses preuves, les systèmes de vidéosurveillance sont reconnus pour leur capacité à renforcer la protection d’un magasin en permanence. Ainsi, en optant pour les caméras de surveillance, vous aurez l’opportunité de surveiller directement à travers plusieurs moniteurs tout ce qui se passe dans chaque recoin de votre magasin, y compris l’extérieur. En misant sur le système télésurveillance, votre magasin sera observé en permanence par une agence de sécurité ou une entreprise de sécurité privée.

D’autres solutions de préventions

En plus de ces systèmes et équipements de sécurité, la prévention reste également la meilleure arme face au risque de tentative d’effraction. Pour ce faire, restez très vigilant au moment de l’ouverture et surtout de la fermeture du magasin.

Aussi, si vous avez opté pour l’installation de caméras, il est très conseillé de le placer dans un emplacement vu de tous à l’entrée du magasin. En effet, c’est la meilleure façon de dissuader à la fois les vols et les tentatives d’effraction. Enfin, si vous disposez d’un coffre dans votre boutique, veillez à le dissimuler, l’idéal étant même d’investir dans un modèle à emmurer.

comment installer une alarme maison

L’installation d’une alarme maison est actuellement devenue très indispensable. Elle permet de sécuriser une habitation tout en réduisant les risques d’intrusion et en rassurant les propriétaires pendants son absence. Cependant, son coût d’investissement est déjà assez élevé pour quelques foyers. C’est la raison pour laquelle, nous souhaitons vous épargner la perte d’argent pour son installation en faisant appel à des professionnels. Ainsi, nous vous présentons dans notre article, les étapes à suivre pour l’installation d’une alarme maison.

Tout savoir sur une alarme maison

Comme nous l’avons dit plus haut, une alarme maison est un système de sécurité très indispensable pour l’optimisation de la sécurité d’une habitation. Elle permet de protéger les propriétaires d’une maison contre toutes tentatives d’intrusion tout en dissuadant les malfaiteurs. Puis, elle permet également de rassurer les occupants d’une maison pendant son absence. En effet, tous les systèmes d’alarme assurent trois fonctions distinctes notamment, couvrir, informer et avertir. Ainsi, même si les propriétaires sont absents, ils seront quand même informer de tout ce qui se passe dans leur habitation. Pour ce faire, une alarme maison doit au moins équiper d’un détecteur pour détecter l’anomalie, d’une centrale d’alarme (celle dont on appelle le cerveau de l’opération) et d’une sirène pour alerter les occupants.

Les différents types d’alarme maison

Quand on parle d’alarme maison, il nous arrive souvent de penser anti-intrusion. Cependant, il est bon de savoir que sur le marché, il existe 5 différents types d’alarme maison notamment l’alarme anti-intrusion, l’alarme incendie, l’alarme anti-gaz, l’alarme piscine et l’alarme vidéosurveillance. L’alarme anti-intrusion est celle qui est destinée pour protéger contre toute tentative d’intrusion et sert à empêcher tout acte de vandalisme ou de vol. Tandis que, l’alarme incendie est utile pour éviter le risque d’incendie. De ce fait, elle réduit à des détecteurs de fumée ou de chaleur. Pareillement, l’alarme anti-gaz est un système qui sert à détecter les fuites de gaz et à éviter le risque d’incendie. Ensuite, l’alarme piscine, ce type d’alarme sert à éviter les noyades des enfants en absence de ses parents. Enfin, l’alarme vidéosurveillance, ce dernier type d’alarme est le complément de toutes les alarmes de la maison. Elle sert à surveiller une habitation tout en donnant une image de tout ce qui se passe en temps réel.

Les étapes à suivre pour une installation d’alarme maison

Avant d’entamer l’installation d’une alarme maison, il faut d’abord, connaître le système d’alarme que vous avez, c’est-à-dire, système filaire ou sans fil. Ainsi, pour un système sans fil, vous devez commencer l’installation par la détermination des zones de détection. Puis vous devez poursuivre le travail par l’installation de la centrale d’alarme sur le mur de la pièce principale et des détecteurs de mouvement dans les lieux de passage. Après cela, passez à la fixation des 2 boîtiers de détection d’ouverture sur la porte d’entrée côté intérieur. Maintenant, installer le transmetteur téléphonique GSM à 1,5 mètre du sol et mettez en place le système de commande d’éclairage à distance. Enfin, placez et fixez la sirène extérieur à l’abri et en hauteur. Pour ce qui est du système filaire, vous devez effectuer des branchements filaires.

comment réparer un interphone

Il est un indéniable que l’interphone est devenu un élément indispensable pour assurer notre sécurité. En effet, il permet d’identifier notre visiteur avant de l’ouvrir. Qui plus est, il nous évite un grand effort physique en descendant dans les escaliers pour ouvrir la porte à nos invités. Par contre, il peut arriver que notre interphone tombe en panne ou ne fonctionne plus. C’est la raison pour laquelle, nous vous dédions cet article, il vous aidera à repérer la source de son dysfonctionnement et surtout, vous guidera sur sa réparation.

Le fonctionnement d’un interphone

Comme on le sait tous, un interphone est le fruit de l’évolution de la sonnette. Il nous permet de communiquer avec nos visiteurs et les identifier pour ensuite, décider de les ouvrir ou non. De ce fait, il doit comporter un émetteur appelé platine et un récepteur connu sous le nom « combiné », puis, une gâche électrique reliée à l’interphone pour permettre l’ouverture automatique de la porte. La platine est souvent installée à l’entrée de l’immeuble et permet au visiteur de parler au propriétaire. Elle est équipée d’un bouton-poussoir sur lequel les visiteurs appuient pour signaler sa présence. Par contre, le combiné est situé à l’intérieur de votre habitation et vous sert à identifier et à communiquer avec votre visiteur. De ce fait, un interphone doit équiper de deux circuits, l’un destiné pour la sonnette et l’autre pour la circulation de la voix.

Les sources de dysfonctionnement d’un interphone

Comme nous avons pu voir plus haut, un interphone a plusieurs fonctions et également plusieurs éléments qui le constituent. À cet effet, son dysfonctionnement peut provenir de divers facteurs. La plus connue des anomalies est le non-fonctionnement de la sonnette. Souvent, il est dû à des piles à plat ou à des piles qui ne correspond pas au modèle de votre interphone. Par contre, dans le cas où, vous ou votre visiteur n’arrive plus à entendre l’autre, l’anomalie peut bien provenir du circuit de transmission vocal. Ce dernier peut être défectueux, ainsi, vous devez vérifier diverses hypothèses. Enfin, une plaque électronique endommagée, cette dernière anomalie ne peut être repéré que par un électricien. Il est le seul qui assurera un diagnostic fiable et rapide.

Les différentes réparations à faire avec un interphone

Plusieurs réparations d’un interphone peuvent être fait maison, c’est-à-dire, ne nécessite aucun appel à des professionnels. D’abord, la réparation du contacteur de la sonnette, elle est nécessaire quand le mécanisme est grippé. Dans ce cas, vous devez procéder à 4 étapes notamment le démontage du boîtier de la sonnette, la déconnexion de tous les fils, le nettoyage de l’intérieur de la sonnette et le remplacement du ressort du bouton-poussoir. Puis, si vous souhaitez remplacer un fil de la sonnette, vous n’avez qu’à sectionner la partie défaillante et ajouter un domino pour relier les deux bouts de chaque fil. Enfin, pour un interphone qui se fait vieux, le mieux serait de le remplacer en entier, car il ne peut que procurer une qualité de son et un signal très mauvais. Si vous souhaitez en acheter un neuf, n’hésitez pas à visiter notre boutique en ligne mistermenuiserie.com, dedans, nous vous présentons une panoplie d’interphones qui répondra à votre besoin.